Сливовое дерево (геральд.)

Материал из Энциклопедия символики и геральдики
(перенаправлено с «Cresquier»)
Перейти к: навигация, поиск


о́ а́ ü é
рус. —
фр. —
————

г. — "

Cresquier Voir Créquier. 1905 Voir Créquier.

[ghhe]

créquier wild plum, or wild cherry tree. I have not been able positively to identify this stylised tree, and the botanical name remains unknown to me. The créquier is usually depicted with seven branches, and often ressembles the Jewish manora, or seven branched candlestick. Some writers have suggested that this is what the charge is in fact intended to represent. It is similar in appearance to the stylised pomegranate tree, which appears in the arms of Chesterfield, Derbyshire. The charge is found almost solely in the heraldry of Picardie. [FRENCHGLOSSAR]

Créquier Représente un cerisier ou un prunier sauvage. Il a quelques ressemblances avec un chandelier à sept branches et sa tige a des racines. Son fruit se nomme crèque en patois picard. Arbre imaginaire à sept branches arrachées (trois à dextre, trois à senestre et une dressée), avec un tronc ou une tige. Les feuilles sont en forme de coeur renversé. Exceptionnellement, le créquier peut avoir un autre nombre de branches. 1679 Encores qu’il ne soit arbre, mais pource qu’il se trouve usité en armes, mesmes de quelques anciens. 1772 Sorte de prunier sauvage, qui croît dans les haies de Picardie, et qui porte un fruit qu’on appelle creque. Quelques-uns veulent cependant que le créquier soit un arbre imaginaire. La maison de Créqui en porte un dans ses armes, où il est représenté avec sept branches disposées en forme de chandelier, et de petits fruits comme des câpres. Le P. Menestrier dit que le crequier est un cerisier sauvage, qui ayant été mal représenté dans un tems où les Peintres et les Graveurs n'étoient point habiles, a toûjours retenu depuis la même figure dans les armoiries. 1780 Sorte de prunier sauvage, qui croit dans les haies en Picardie, et qui porte un fruit qu’on appelle creque : ou plutôt c’est un cerisier sauvage mal représenté dans les temps où les peintres et les graveurs n'étaient pas fort habiles, et qui a toujours gardé depuis la même forme dans les armoiries. 1798 Prunier sauvage. Le créquier ressemble à un chandelier à sept branches. 1843 Cerisier ou prunier sauvage de forme imaginaire et ressemblant à un chandelier à sept branches. 1864 Est un cerisier sauvage qui a une forme particulière. Voyez armes des Créqui. 1872 Cerisier sauvage qui dans les armoiries, a la forme d’un chandelier à plusieurs branches. 1887 Cerisier sauvage, représenté en style ornemental. 1899 Meuble de l’Ecu représentant un arbre imaginaire : chou ou cerisier sauvage, avec racines et tige; il est généralement figuré avec sept branches, on le rencontre sous cette forme dans les armes de Créqui. 1901 Arbre à sept branches nues terminées par une feuille plate et par des racines à sa tige. C’est un cerisier sauvage dont le fruit est nommé créque en patois picard. Dom Duplessis, prétend que le mot créquier vient du teuton Kerk signifiant une église ! Cette opinion est absurde. Les auteurs sont partagés sur l’origine de cet arbre; les uns disent que c’est un prunier sauvage croissant aux environs du château de Créquy, en Artois; les autres que c’est un arbre unique de son espèce en Orient. 1905 Pièce héraldique représentant un prunier ou un cerisier sauvage, avec ses racines, ses branches et ses fruits. Le créquier ressemble un peu à un chandelier à sept branches.

[ghhe]

00-00-000-000.jpg См. также:

Геральдика

Ad vocem
[править]

Литература
[править]


Если вы нашли ошибку в тексте или возможно у Вас есть что добавить.
Для изменения текста нажмите кнопку "править" вверху страницы
Поделиться: