Brisure

Материал из Энциклопедия символики и геральдики
(перенаправлено с «Brisé de»)
Перейти к: навигация, поиск


рус. — бризура; понижающая метка
франц. — brisure; briser
————
рус. — бризованный; сломанный
франц. — brisé de
англ.:
 — 1. used to describe arms with a charge overall (cp. Eng. debruised)
 — 2. broken, of eg. a lance
————

00-00-000-000.jpg

Содержание

Геральдика

См. также:

Ad vocem
[править]

Brisure:

  • 1694 г. — «Sub. f. Terme de blason. Certaine marque que les cadets portent à leurs armoiries, pour se distinguer de leurs aisnez».
  • 1772 г. — «Piece ou figure qu’on ajoûte aux armoiries, pour distinguer les cadets et les bâtards d’avec les aînés et les fils légitimes. Telles sont le lambel, la cottice, le bâton, etc. Voyez ces mots à leur lettre».
  • 1780 г. — «Est une pièce ou figure qu’on ajoute aux armoiries pour distinguer les cadets d’avec les aînés. Le lambel dans les armes d’Orléans, le bâton péri en bande dans les armes de Condé, la bordure dans les armes d’Anjou, sont des brisures».
  • 1798 г. — «C’est une pièce d’armoirie que les cadets ajoutent à l'écu des armes pleines de la Maison dont ils sont».
  • 1843 г. — «Modifications des armes d’une famille pour indiquer une branche cadette. Elle se fait
1° en changeant les émaux et conservant les mêmes pièces ou réciproquement;
2° en déplaçant les pièces ou augmentant leur nombre;
3° en ajoutant de nouvelles pièces;
4° par les partitions ou les écartelures; la meilleure manière de briser est d’ajouter de nouvelles pièces qui altèrent peu le blason, telles que le lambel, la bordure, le bâton-péri, le canton, etc».
  • 1864 г. — «Altération des pièces d’armoiries pour distinguer les branches d’une famille. Voyez Brisé».
  • 1872 г. — «Pièce ajoutée, retranchée ou modifiée dans l'écu».
  • 1885 г. — «Diminution, addition ou altération des armes de la famille pour indiquer une branche cadette».
  • 1899 г. — «On entende par brisure, l’addition, la diminution ou l’altération de quelque pièce dans les armoiries d’une famille. La brisure sert à distinguer les différentes Branches d’une maison, la branche aînée porte seule les armes pleines et primitives. On brise en ajoutant un lambel, une bordure, un bâton, un franc-canton, en écartelant d’un quartier d’alliance; quelquefois on substitue un meuble à un autre et enfin souvent on change les émaux».
  • 1901 г. — «C’est le mode adopté pour distinguer les écus communs à plusieurs branches d’une même maison ou ceux portés par les cadets et les enfants illégitimes. On se sert généralement du lambel, de la bordure, du bâton péri, du franc-canton ou d’une barre pour indiquer une brisure».

Briser:

  • 1798 г. — «Ajouter une pièce d’Armoirie à l'écu des armes pleines d’une Maison, afin de distinguer les branches cadettes de la branche aînée. Briser d’un lambel. Briser d’un lion. Briser d’une barre. Briser d’une bordure de gueules».

Brisé:

  • «On nomme ainsi les pièces disjointes en quelqu’une de leur partie, chevron dont la cime est disjointe (écimé). C’est aussi l’expression employée pour les blasons dont on fait quelques brisures afin de distinguer les différentes branches de la famille. Peut aussi se dire pour un pont cassé en son milieu ou en quelque endroit par exemple. Ou pour tout autre meuble qui se présente brisé (cassé)».
  • 1694 г. — «Part. Il a les significations de son verbe. Chevron brisé. Terme de blason».
  • 1780 г. — «Se dit des armoiries des puînés et cadets d’une famille, où il y a quelque changement par addition, diminution ou altération de quelque pièce pour distinction des branches. Il se dit encore des chevrons dont la pointe est déjointe; c’est une erreur d’appeller les autres brisés».
  • 1798 г. — «On appelle Chevron brisé, un chevron dont la tête est séparée. Il porte d’or à trois chevrons brisés de gueules».
  • 1864 г. — «Se dit des armoiries des cadets d’une famille, où il y a quelque changement par addition, diminution ou altération de quelque pièce pour distinguer les branches. On emploie encore ce mot pour indiquer que la pointe des chevrons est déjointe».
  • 1872 г. — «Se dit des armoiries des cadets de famille dont l'écusson est modifié par l’addition, la suppression ou la modification d’une pièce».
  • 1885 г. — «On nomme ainsi les pièces dont les extrémités sont rompues. C’est aussi l’expression employée pour les armes où l’on a fait quelque altération afin de distinguer les différentes branches de la famille».
  • 1887 г. — «Se dit:
1° des objets rompus comme lances etc, et s’applique aux chevrons dont la cime est déjointe, etc;
2° des armoiries dans lesquelles une brisure ou différence a été introduite afin de les distinguer de celles des autres branches d’une famille».
  • 1899 г. — «Se dit principalement des chevrons qui sont séparés à leur sommet, ou dans une de leurs branches et laissent voir le champ au point de leur disjonction».
  • 1901 г. — «Ce terme s’applique au chevron dont les deux branches sont séparées à angle droit, et à la lance, bâton ou écot cassé en deux parties. On appelle armoiries brisées celles dans lesquelles on a mis une note ou insigne quelconque pour les distinguer des armoiries portées, soit par un aîné, soit par un enfant légitime».

Brisé de:

  • 1905 г. — «Couvrir un écu de brisures, le modifier comme doit le faire un cadet qui porte les mêmes armes que son aîné».

Литература
[править]


Если вы нашли ошибку в тексте или возможно у Вас есть что добавить.
Для изменения текста нажмите кнопку "править" вверху страницы
Поделиться: