Кляпцы (геральд.)

Материал из Энциклопедия символики и геральдики
(перенаправлено с «Bernicle»)
Перейти к: навигация, поиск


рус. — кляпцы; закрутка
фр. — broye; broie; moraille; morraille; caveçon
англ. — 1. hempbrake; 2. barnacles, bernicles
————
 — кляпцы — франц. bernacle

Bernicle Voir Moraille. 1901 Voir Moraille.


  • «The two charges are drawn in a similar fashion and are often confused in both Eng. and Fr. blazon».
  • «The charge is sometimes referred to as morailles, barnacles, which are hinged devices used to place either side of the nose of a restive horse to quieten it, and they can also be identified as broyes, hempbrakes, which are, as the name suggests, instruments to break or bruise hemp».
  • «In heraldry the two objects are usually indistinguishable, and are normally shown in an extended position fesswise on the shield».

Barnacle:

  • 1772 г. — «Terme de Blason Anglois. Voyez Broye».

Broie:

  • 1798 г. — «Voir Broye».
  • 1901 г. — «Voir Broye».

Broye:

  • «Le broye est un instrument dont on se sert à la campagne pour rompre ou broyer le chanvre afin de le tailler plus facilement. Ce mot fut appliqué aussi à un caveçon qu’on pose sur le nez d’un cheval. C’est ce broye qu’on rencontre le plus fréquemment, généralement en nombre. Les anglais l’appellent barnacle, c’est à dire mors de cheval. Quelques auteurs ont pensé que ce meuble représentait un ornement d’architecture, la forme de cette pièce permet toutes ces suppositions».
  • 1772 г. — «Se dit de certains festons, qu’on trouve dans quelques armoiries, posés en différentes situations. Le pere Ménêtrier dit que les Anglois les nomment barnacles; que la maison de Broye les a portés par allusion à son nom; et que celle de Joinville y ajoûta un chef avec un lion naissant».
  • 1780 г. — «Se dit de certains festons qu’on trouve dans quelques armoiries posées en différentes situations. On les confond ordinairement avec les morailles».
  • 1798 г. — «Ou Maque. Instrument propre à broyer le chanvre et le lin. Broie dans le même sens, est un terme de Blason».
  • 1843 г. — «Espèce de festons employés quelquefois en armoiries».
  • 1864 г. — «Instruments dont en se sert pour rompre le chanvre».
  • 1872 г. — «V. Moraille».
  • 1887 г. — «Aussi appelée Moraille. Quoique plusieurs auteurs ont pris ces objets pour des morailles, instrument des maréchaux-ferrants servant à serrer le nez des chevaux qu’ils doivent ferrer, il y a apparence que ce sont des pièces destinées à broyer une substance quelconque, et que c’est de là qu’elles ont été nommées broyes».
  • 1899 г. — «Sorte d’instrument dentelé servant à broyer le chanvre; quelques auteurs ont pensé que ce meuble représentait un ornement d’architecture, d’autre y ont vu un mors de cheval, la forme de cette pièce permet toutes ces suppositions».
  • 1901 г. — «On nomme broie ou broye un instrument servant à broyer ou briser du chanvre ou du lin. Souvent confondu avec Moraille».
  • 1905 г. — «Figure d’armoiries consistant en deux branches de fer dentelées et jointes par une charnière fixée à une de leurs extrémités. Les broyes représentent des pinces ou forces, ou des instruments à broyer le chanvre. Les Anglais les appellent Barnacles ou Bernicles».

Maque Voir Broye. 1798 Voir Broye.

[ghhe]

Morraille:

  • 1679 г. — «Voir Moraille».

Moraille:

  • 1679 г. — «(Morraille) Objet que l’on trouve en armes».
  • 1780 г. — «Sont des espèces de tenailles cranelées dont on serre le nez d’un cheval pour en jouir plus facilement dans le travail du Maréchal; elles ne diffèrent pas des Broyes pour la forme. V. Broye».
  • 1843 г. — «Tenailles pour serrer le nez du cheval».
  • 1872 г. — «Pince propre à serrer le nez des chevaux».
  • 1885 г. — «Tenailles qui servent à serrer le nez du cheval pour empêcher qu’il ne se tourmente lorsqu’on le tient au travail».
  • 1887 г. — «Voir Broye».
  • 1899 г. — «Mors ou pince dont on se servait pour serrer le nez des chevaux difficiles. Ce nom a aussi été donné aux tenailles des verriers».
  • 1901 г. — «Instrument formé de deux branches de fer réunies à une extrémité, par une charnière. Il est destiné à serrer ou à desserrer à volonté le nez des chevaux vicieux. On l’a pris par erreur pour la broye. (Broye, bernacle, bernicle, caveçon)».

Caveçon: «Demi-cercle de fer qui se met sur le nez des jeunes chevaux, pour les dompter».

  • 1901 г. — «Voir Moraille».

Литература
[править]


Если вы нашли ошибку в тексте или возможно у Вас есть что добавить.
Для изменения текста нажмите кнопку "править" вверху страницы
Поделиться: