Голторп (геральд.)

Материал из Энциклопедия символики и геральдики
Перейти к: навигация, поиск


голторп; колторп
№ 434.
Колторп

Trappe de boeuf Trappe se dit aussi d'une sorte de piège pour prendre des bêtes dans un trou que l'on fait en terre, et que l'on couvre d'une bascule ou de branchages et de feuillages, afin que la bête venant à passer sur la bascule ou sur les branchages, tombe dans le trou. Sorte d'instrument de fer qui a quatre pointes aiguës, dont l'une se trouve toujours en haut, et que l'on met dans des gués, dans des avenues, pour enferrer les chevaux et les hommes.

[ghhe]

Chausse-trape Représente un instrument de fer garni de quatre pointes. 1780 Est un instrument de fer à quatre pointes disposées en triangle, dont trois portent toujours à terre et la quatrième demeure en l'ai. On sème les chausse-trapes dans les endroits où la cavalerie doit passer, pour les lui rendre plus difficiles. 1864 Est un fer à quatre pointes disposées en triangle, que les anciens comptaient parmi les engins de guerre. 1872 Engin de fer à quatre pointes qu'on semait sur les routes pour gêner la cavalerie. 1887 Instrument de fers, à quatre pointes, disposées en triangle de telle sorte qu'en les jetant à terre une pointe se trouve toujours droite. On semait les chaussetrapes sur les routes où la cavalerie devait passer afin de blesser les pieds des chevaux. 1899 Instrument de fer à quatre pointes aiguës disposées en triangle que l'on fichait en terre pour arrêter les charges de cavalerie en estropiant les chevaux. 1901 Instrument de fer, formé de quatre pointes disposées en triangles, de façon qu'en le jetant à terre, une pointe se trouve toujours en l'air. Les chausse-trapes servaient, pendant les guerres du moyen-âge, à blesser les chevaux de l'ennemi ; on en semait aussi sur la brèche ou dans les champs que la cavalerie devait traverser. 1904 Masse sphérique garnie de pointes aiguës. 1905 Représente un instrument de fer garni de quatre pointes.

[ghhe]

chausse-trappe caltrap. The normal explanation for the derivation of the word is from cheval, since the caltrap was largely used to cripple warhorses. In fact, the true etymology is wider, and the word derives from the Fr. chaussé to walk (v. chaussé, under the entry on chapé). ME calketrappe meant a trap for the calke or heel. In military terms the device was used not only for the caltrap as it is known in heraldry, but also for stakes and spikes which were used against men as well as animals. [FRENCHGLOSSAR]


Если вы нашли ошибку в тексте или возможно у Вас есть что добавить.
Для изменения текста нажмите кнопку "править" вверху страницы
Поделиться: